Le lac Chambon

Le lac Chambon est alimenté par les eaux de la couze* Chaudefour qui prend sa source vers 1 580 m d’altitude dans les monts Dore, entre le puy de Cacadogne et la dent de la Rancune, dans la réserve naturelle nationale de la vallée de Chaudefour.

La création du lac résulte d’un barrage volcanique provoqué, il y a 16 000 ans, par l’éruption du puy du Tartaret. La coulée volcanique du Tartaret obstrua le parcours naturel de la Couze Chaudefour en s’érigeant en travers de l’auge glaciaire du même nom provoquant l’apparition d’un premier lac de barrage. Puis il y a 2 600 ans l’écroulement de la Dent du Marais a contribué à faire remonter le niveau du lac.

Principalement situé sur la commune de Chambon-sur-Lac, la partie sud-est du lac se trouve sur la commune de Murol. Peu profond (4 m), mais assez vaste (60 ha), le lac est situé à 875 m d’altitude.

La couze Chaudefour charrie, aujourd’hui, une telle quantité d´alluvions que le lac a déjà réduit de moitié sa superficie.

On peut s´en rendre compte quand on sait que les entailles dans le roc qui bordent la vallée en face du village de Chambon sont les restes d´un chemin qui longeait autrefois la rive.

Cette charge alluvionnaire entraine un risque de mort biologique du plan d’eau par eutrophisation irréversible.

Aujourd’hui, l’enjeu est la gestion des affluents, des activités d’élevage à l’amont et de l’assainissement individuel.

Il convient également de veiller à l’équilibre entre zones touristiques urbanisées et zones rurales ou naturelles.

De nombreux aménagements ont été réalisés (plages, tour du lac, restauration de zones humides amont).

Les rives du lac Chambon sont très découpées, sauf à l’est et au nord-ouest où deux plages ont été aménagées pour la baignade et les activités nautiques. Véritable lieu de villégiature, vous pourrez apprécier le lac Chambon, été comme hiver.

Un sentier permet d’en faire le tour en environ une heure. Une partie du sentier a été réaménagée en 2006 et des portions sur pilotis permettent de suivre la rive du lac en passant dans les zones marécageuses. Le tour du lac fait 3,5 km.

Il est possible de s’y rendre à pied ou en vélo via la Voie Verte depuis Murol puis d’en faire le tour.

Dans les terrains volcano-sédimentaires, se trouvent des diatomites* et de fines cinérites* argileuses riches en empreintes de feuilles.

Le lac Chambon abrite la Berle à larges feuilles (seule station auvergnate) et le Flûteau nageant (plante d’intérêt communautaire).

Sorties familiales

De multiples activités sportives, culturelles et récréatives pour tous

Un lac, des pâturages et des volcans au cœur du massif du Sancy

Patrimoine bâti

Un petit patrimoine caché autour du château et des églises de nos villages

Carte interactive

Géolocalisez-vous et découvrez les dessous de Murol